samedi 16 septembre 2017

L'Annunciata , d'Antonello de Messine pour le tableau du samedi de Lydie


C'est Marcel, blog ici
https://baladesbuissonnieres.blogspot.fr/ 

qui m'a mentionné cette Vierge,ainsi qu'un livre relatant l'histoire de sa création, mais que je n'ai pas trouvé dans ma médiathèque.

(il s'agit de:
https://www.babelio.com/livres/Diwo-Au-temps-ou-la-Joconde-parlait/10984/critiques )

Elle a été peinte par Antonello DA MESSINA(de Messine) ,  en 1475; cette petite huile sur toile 45 x 34,5 cm,est nommée Vierge de l’Annonciation,ou l'Annunciata.
Je ne l'avais jamais vue dans un livre ou sur le net,ce fut une découverte totale.(et pourtant, Dieu sait que si j"ai une lubie c'est bien celle des représentations iconiques de Marie)
Au delà de la pureté ,de la luminosité des traits et de la sobriété du tableau, ce qui me touche c'est l'intériorité et l'intensité de ce regard .
J'aime aussi les textures de son voile.
Certains disent que sa main droite fait un signe de salut;en recherchant sur le net la symbolique de ce signe(la symbolique des mains est très importante dans les icônes)il me semble que ce signe est celui de l'acceptation.
Où est l'ange annonciateur, on ne sait...Apparemment déjà passé...en tout cas pas présent.Certaines analyses disent que le souffle qui soulève une page du livre signe son passage...
 En fait tout le tableau est axé sur Marie.Gabriel n'y est pas représenté.






16 commentaires:

  1. Accepter de porter le fils de Dieu, en mode vierge, on connait la suite depuis un certain décembre, merci Evelyne... pas d'hier non plus ce tableau !

    RépondreSupprimer
  2. C'est très intense ce que dit ce tableau . On peut aussi y projeter toutes ses sensations du moment ou du passé . A part ça , quel dommage de ne pas profiter de l'extase de la conception dans la jouissance ...La virginité maternelle n'a pas que du bon . :)
    Bises

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Mamaz. Et quel voile étrange, comme un grand torchon très usagé, superbement peint mais pas beau du tout, qui contraste avec la belle netteté des traits de la jeune vierge ! Ce voile absorberait-il toutes les souillures du dehors, à venir et passées ? Une question qui n'attend pas de réponse. Tout est saisissant et mystérieux, oui, le regard et le geste. Merci beaucoup Evelyne, bises.

    RépondreSupprimer
  4. Y a un mystère dans cette toile.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai vu ce très beau tableau en vrai; c'est une pure merveille. ET captcha à passer ou pas, je devais te remercier pour tout ce bleu, ce mystère, ce salut, cette beauté vierge!!!

    RépondreSupprimer
  6. Au contraire des autres représentations de l'Annonciation que je connais, cette Vierge là est peinte dans une pureté absolue. Tout est retenue, délicatesse, pudeur et de plus, elle est très belle. J'ai connu ce tableau grâce au roman de Diwo et je me demande pourquoi il n'est pas aussi célèbre que la fille à la perle de Vermeer. Je pense aussi que si le voile n'a pas l'air très "propre", cela est dû à la dégradation des pigments. Il devait probablement être d'un bleu céleste à l'origine.

    RépondreSupprimer
  7. très beau tableau, j'aime beaucoup

    RépondreSupprimer
  8. Superbe tableau , quelle finesse de représentation , une tres belle façon de jouer aussi avec la lumière . Je ne connaissais pas , je vais en parler au spécialiste de la maison , je suis sure que lui connait
    Bonne soirée
    Bisous

    RépondreSupprimer
  9. Très beau, merci Marcel et merci Mamazerty ! Le voile est sûrement dégradé par le temps comme le dit Marcel, mais je le trouve quand même beau, un drapé simple et pur, comme la vierge.

    RépondreSupprimer
  10. Je vois ce tableau pour la première fois ! Magnifique ! Bon dimanche Evelyne ! Bosous♥

    RépondreSupprimer
  11. Moi je ne m'interroge pas sur la propreté du voile, il est propre mais paraît être soit brodé soit imprimé. Il n'a a pas que le voile qui aurait subi des dégradations dans ce cas là, le visage aussi et il est net. Ce visage , c'est lui qui m'interpelle. Je n'ai jamais vu de vierge ainsi représentée, ! Qui a bien pu lui servir de modèle? Les pommettes hautes, un visage paraissant rond mais caché par le voile.
    Superbes et étonnante cette toile cette toile, vraiment.
    Merci Evelyne

    RépondreSupprimer
  12. j'ai oublié de passer ayant le lien dans l'article et ne recevant le mail que le lendemain-
    un tableau superbe-- j'aime beaucoup-
    en réalité la petite Marie on ne sait pas comment elle était ---
    merci pour ta participation- bisous-

    RépondreSupprimer
  13. Une pure merveille quel travail bonne soirée

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour Evelyne. Le regard est doux et résigné et la main semble demander le silence et le calme. Bisous

    RépondreSupprimer
  15. Pauvre Vierge, ça n'a pas l'air de la mettre fort en joie l'annonciation de son destin. Enfin, ça se comprend, son sort n'est pas des plus enviables.
    Son visage est magnifiquement rendu, avec cette gravité extrême.
    (enfin, peut-être qu'elle a simplement appris qu'elle avait un phytobézoard, hi, hi, hi)
    Merci pour cette nouvelle et superbe découverte artistique !

    RépondreSupprimer

et vous, qu'en dites vous?Laissez votre commentaire,merci^^

écrire ici votre email