vendredi 15 juin 2018

Pause et Alphonse Allais

je vais me mettre en pause un bout de temps,probablement un bon mois...Et je vous souhaite à tous du bon temps,des temps forts, et du beau temps,d'avoir le temps et de le prendre,d'accepter parfois de le perdre ...
Un petit cadeau pour vous en attendant, en forme de clin d'oeil:

d'Alphonse Allais

Complainte amoureuse

Oui dès l'instant que je vous vis
Beauté féroce, vous me plûtes
De l'amour qu'en vos yeux je pris
Sur-le-champ vous vous aperçûtes
Mais de quel air froid vous reçûtes
Tous les soins que pour vous je pris !
Combien de soupirs je rendis !
De quelle cruauté vous fûtes !
Et quel profond dédain vous eûtes
Pour les voeux que je vous offris !
En vain, je priai, je gémis,
Dans votre dureté vous sûtes
Mépriser tout ce que je fis;
Même un jour je vous écrivis
Un billet tendre que vous lûtes
Et je ne sais comment vous pûtes,
De sang-froid voir ce que je mis.
Ah ! Fallait-il que je vous visse
Fallait-il que vous me plussiez
Qu'ingénument je vous le disse
Qu'avec orgueil vous vous tussiez
Fallait-il que je vous aimasse
Que vous me désespérassiez
Et qu'enfin je m'opiniâtrasse
Et que je vous idolâtrasse
Pour que vous m'assassinassiez



mardi 12 juin 2018

un dernier soleil de saison pour la poésie du mardi chez Lydie


Voila, un élève de CM2 devait apprendre un poème qui le motivait moyennement , peut être les images d'autrefois n'avaient elles pas été suffisamment évoquées par un adulte...à ma grande surprise, je le savais encore par coeur l'ayant moi aussi appris en primaire...J'ignorais alors qu'un jour j'habiterais la région même où le poéte vécut, grandit, enseigna...j'ai donc parlé de l'encre , de l'encrier à récurer, du porte-plume et de la vie du poète dans notre région.C'est transmettre, enseigner!

Ce mardi, le thème proposé était "soleil", je vous propose de la pluie et du soleil, on est en Loire Atlantique, cà d en Bretagne,et il y fait soleil plusieurs fois par jour...même fin septembre,n'est c e pas René -Guy?





Automne
Odeur des pluies de mon enfance
Derniers soleils de la saison !
A sept ans comme il faisait bon
Après d'ennuyeuses vacances,
Se retrouver dans sa maison !
La vieille classe de mon père,
Pleine de guêpes écrasées,
Sentait l'encre, le bois, la craie
Et ces merveilleuses poussières
Amassées par tout un été.
O temps charmant des brumes douces,
Des gibiers, des longs vols d'oiseaux,
Le vent souffle sous le préau,
Mais je tiens entre paume et pouce
Une rouge pomme à couteau.
René-Guy Cadou 

samedi 9 juin 2018

Frida Kahlo pour le tableau du samedi de Lydie

Aujourd'hui chez Lydie, Frida Kahlo,"auto-portrait au collier d'épines et colibri", peint (huile sur toile) en 1940,47X61 cm.

J'ai déjà plusieurs fois parlé de Frida Kahlo.(j'ai même jadis fait un tableau à sa mémoire,présentement dans ma chambre...et j'ai son portrait offert par mes enfants et ma jeune cousine, au dessus de ma télé...)
J'ai même dit que ce que j'aime dans sa peinture c'est la force des messages, l'originalité de l'expression,de même que je suis subjuguée par cette femme qui avait une si forte personnalité, une prise de positions si ferme,et une vie de femme si douloureuse...
Je crois avoir dit aussi combien elle me fascine, mais j'avoue être peu attirée par ses gammes de couleurs...
Je le redis,ce que j'aime dans sa peinture ce n'est pas forcément sa peinture elle même mais ce qu'elle dit à travers ce moyen d'expression,ce qu'elle dit qui m'émeut et me touche....


Je pourrais faire un copié- collé de l'analyse rapide mais suffisante, que j'ai lue sur le net mais je vous donne le lien qui résume le message de ce tableau.

http://www.clg-mont-miroir.ac-besancon.fr/sites/www.clg-mont-miroir/IMG/pdf/Frida_Kahlo.pdf


Bon, pourquoi,AUJOURD'HUI, Frida Kahlo?parce que  Fifille m'a envoyé le week end dernier un lien hyper intéressant, menant à un GROS dossier sur elle,sa santé, ses résistances, ses amants, son mariage, sa vie d e femme, sa vie politique etc....et que j'ai voulu le partager ici...
Si vous voulez en savoir BEAUCOUP PLUS, c'est là avec plus de 800 tableaux:
https://www.lesinrocks.com/2018/05/30/style/arretez-tout-une-exposition-sur-frida-kahlo-est-entierement-disponible-sur-internet-111088486/

vendredi 1 juin 2018

"par terre" pour le défi de Juin de Khanel-1/

En juin le thème de Khanel est "par terre"
je vous conduis sur les terres municipales de l'ancien manoir du Launay à 200m de chez moi(on y était déjà allés ensemble il y a 2 ans ou plus, si vous vous en souvenez)
une forêt de fleurs et d'herbes plus hautes que moi


une mare où coassent les grenouilles qui croissent

et là...mais....mais    que....?????



je vous donne le fin mot de l'histoire:
un petit est né ce week end.
Ces bêtes sont vraiment minuscules,elles commencent à être habituées aux humains et ne se réfugient plus dans la jungle quand elles en voient arriver, elles viennent même à leur rencontre, mais il y en a toujours un (une?le même?)qui reste en arrière et fait le guetteur.
Ce lieu très peu fréquenté auparavant tant il était sauvage (sinon par quelques gamins venus pêcher dans la mare) est maintenant un lieu de rencontre et de promenades dominicales...
fort bien, tout çà, non?

mardi 29 mai 2018

thème de la tristesse,pour la poésie du mardi de Lydie


Le thème proposé ce mardi par Dame Mauve est "tristesse".
Voici un poème de Pierre Reverdy,1889/1960,poète français que j'ai choisi par le plus grand des hasards alors que je cherchais qui avait écrit "il n'y a pas d'amour, il n'y a que des preuves d'amour", c'est lui et donc çà m'a incitée à lire quelques un de ses poèmes.
Pour le thème du jour,voici des vers , emplis de solitude,d'attente, d'espoir déçu  et de tristesse,tout çà pour le même prix...





D'un Autre Ciel

par Pierre Reverdy




Que veux-tu que je devienne
Je me sens mourir
Secours-moi
Ah
Paris... le
Pont
Neuf
Je reconnais la ville
Un peu jouir
Un peu pleurer
Ma vie
Est-ce vraiment la peine d'en parler
Tout le monde en dirait autant
Et comment voudriez-vous que l'on passât son temps
Je pense à quelque autre paysage
Un ami oublié me montre son visage
Un lieu obscur
Un ciel déteint
Pays natal qui me revient tous les matins
Le voyage fut long
J'y laissai quelques plumes
Et mes illusions tombèrent une à une
Pourtant j'étais encore au milieu du printemps
Presque un enfant
J'avançais
Un train bruyant me transportait
Peu à peu j'oubliais la nature
La gare était tout près
On changeait de voiture
Et sur le quai personne n'attendait
La ville morte et squelettique
Là-bas dresse ses hauts fourneaux
Que vais-je devenir
Quelqu'un touche mon front d'une ombre fantastique
Une main
Mais ce que j'ai cru voir c'est la fumée du train
Je suis seul
Oui tout seul
Personne n'est venu me prendre par la main

samedi 26 mai 2018

fête des mères

Un peintre étourdi a essuyé son pinceau sur des pivoines immaculées, y laissant une trace à peine appuyée de pourpre...
Il manque l'odeur subtile de ce bouquet apporté,de son jardin, par une amie de passage, mercredi...Mais je partage au moins l'image...
Les Chinois avaient su rendre hommage à sa sensuelle et voluptueuse perfection en la hissant au rang de fleur impériale.




Andrej Remnev pour le tableau du samedi de Lydie

Aujourd'hui je vous présente un peintre russe né en 1962,Andrej Remnev.
Ses tableaux sont des mises en scènes d'opéra, ainsi les vois je,avec une richesse de détails,et un espace découpé de façon très graphique,personnages souvent figés ,un peu comme des poupées...russes, avec une grâce statique.
On pense aussi à des icônes,normal, il commença par la peinture d'icônes...
Il met  avec beaucoup de savoir -faire une peinture hyperréaliste (voir les visages par exemple) au service d'histoires poétiques, oniriques,avec , souvent, des paysages qui se mêlent aux vêtements ou des vêtements-paysages...
J'aime tout...oui, tout...le foisonnement...et évidemment l'emploi de la poudre d'or,çà va de soi....

                                       éternelle-"
texte de Cathy Locke - Musings-on-art.org


Ce n'est peut être pas le tableau que je préfère bien que je l'aime beaucoup mais  Andrej Remnev nous  montre dans son site comment il a procédé pas à pas, et c'est très intéressant:
http://en.remnev.ru/2014-03-15-the-unplaiting-of-the-hair




Vous pouvez voir des diaporamas sur slideshare,il y en a plusieurs à suivre,le 1° là:
https://www.slideshare.net/michaelasanda/andrey-remnev1


écrire ici votre email