mardi 15 mai 2018

Pétales de pivoine, pour le poème du mardi de Lydie

Ce poème fait partie des Lettres à Lou,qu'Apollinaire écrivit à Louise("Lou") de Colligny-Chatillon, avec qui il échangea lettres et poèmes de 1914 à 1915-Apollinaire mourut en 1918....
L'amour, la mort...Eros et Thanatos...thème récurrent....







Pétales de pivoine
Trois pétales de pivoine
Rouges comme une pivoine
Et ces pétales me font rêver

Ces pétales ce sont
Trois belles petites dames
À peau soyeuse et qui rougissent
De honte
D’être avec des petits soldats


Elles se promènent dans les bois
Et causent avec les sansonnets
Qui leur font cent sonnets

Elles montent en aéroplane
Sur de belles libellules électriques
Dont les élytres chatoient au soleil

Et les libellules qui sont
De petites diablesses
Font l’amour avec les pivoines
C’est un joli amour contre nature
Entre demoiselles et dames

Trois pétales dans la lettre
Trois pétales de pivoine.




Quand je fais pour toi mes poèmes quotidiens et variés
Lou je sais bien pourquoi je suis ici
À regarder fleurir l’obus à regarder venir la torpille aérienne
À écouter gauler les noix des véhémentes mitrailleuses

Je chante ici pour que tu chantes pour que tu danses
Pour que tu joues avec l’amour
Pour que tes mains fleurissent comme des roses
Et tes jambes comme des lys
Pour que ton sommeil soit doux



Aujourd’hui Lou je ne t’offre en bouquet poétique
Que les tristes fleurs d’acier
Que l’on désigne par leur mesure en millimètres
(Où le système métrique va-t-il se nicher)
On l’applique à la mort qui elle ne danse plus
Mais survit attentive au fond des hypogées



Mais trois pétales de pivoine
Sont venus comme de belles dames
En robe de satin grenat
Marquise
Quelle robe exquise
Comtesse
Les belles f…es
Baronne
Écoutez la Mort qui ronronne
Trois pétales de pivoine
Me sont venus de Paris

samedi 12 mai 2018

une femme à cornes pour le tableau du samedi de Lydie


Pour Lydie, ce samedi,une femme?une bête?un monstre? un personnage mythologique?


Il s'agit de "Tête de femme coiffée de cornes de bélier",huile sur toile de Jean-Léon Gérôme,datant de 1853 et se trouvant au musée des arts de Nantes. 
Le cadre est superbe .
C'est un tableau étrange et qui moi me dérange.
Cette femme ,à part ces cornes monumentales... monumentales!!!!,a également de la laine sur le dos(elle aurait au moins pu se faire tondre avant de se faire peindre,non?),je trouve son front,son nez, très "animal"...
Son regard "en dessous" ne me plait pas non plus car je ne sais comment l’interpréter....
En plus d'animalité il y a dans le visage de cette femme (?) beaucoup de masculinité et je me demande si elle ne peut pas être un jeune garçon?

Le sujet est il juste de la fantaisie?un fantasme?Y a t il une signification que je n'ai pas saisie?
Ce que j'aime:les couleurs douces et surtout le superbe rendu de la peau et les magnifiques cheveux...
Bref ce tableau est un mystère!



Vous trouverez en 3° position ce tableau dans le diapo là avec une pseudo explication qui n'en est pas une:
http://www.lemonde.fr/culture/portfolio/2017/06/21/musee-d-arts-de-nantes-six-pepites-qui-valent-la-visite_5148919_3246.html

mardi 8 mai 2018

tristesse

Maurane et Glenn Gould désormais ensemble en concert

née un 12 Novembre comme bibi, mais une de nous deux chantait nettement mieux ....

mardi 1 mai 2018

1° mai

(article pré enregistré pour cause de vacances)

samedi 28 avril 2018

Gustave-Adolphe Mossa pour le tableau du samedi de Lydie

Je n'avais jamais entendu parler de c e peintre niçois(1883/1971) jusqu'à ce matin,lorsque j'ai ouvert ma boite à lettres et découvert que Cricket
blog là :
http://cricket. eklablog.com
m'avait envoyé plusieurs reproductions de Gustave Adolphe Mossa en me disant que peut être j'aimerais...
Du coup je me suis un peu renseigné sur le net,découvrant qu'il s'agissait d'un représentant important de la fin du symbolisme ,vous trouverez un tas de renseignements sur Wiki entre autres.
Par exemple qu'il est le fils d'un grand affichiste niçois,que ses oeuvres sont devenues beaucoup plus macabres quand la guerre de 14/18 a éclaté et qu'il a mis fin définitivement à sa "carrière" de peintre à la fin de celle ci.
Alors,pour tout vous dire,moi,de façon générale le symbolisme....pffff....il y a plein de symboles!....et chez lui, plein d e références bibliques, mythologiques,littéraires, érudites...çà ne m'intéresse pas trop, ce genre de décryptage,çà met un écran trop intellectuel entre la peinture et mon cerveau.Bien sûr parfois je suis admirative d'un tableau et renseignement pris il s'avère faire partie du symbolisme mais en général pas trop ma tasse de thé...Pourtant ce tableau m'attire, ce que j'aime , c'est sa richesse , son harmonie,son onirisme,son côté "mixed media",et l'emploi de la feuille d'or...et puis...je lui trouve un quelque chose de Klimt dans les décors fouillés des tissus et la pose maniérée(voyez les mains)...





Gustav-Adolf Mossa, Salomon, 1908, huile, dorure et perles de verre sur toile, 81 x 60 cm. Musée des Beaux-Arts de Nice



 Sur le site belge
https://www.museerops.be/l-oeuvre-secrete-de-gustav-adolf-mossa
il y a un autre tableau que j'aime pour les mêmes raisons et aussi pour un bleu que je trouve superbe,avec des détails encore plus fins et encore plus "klimtien",c'est "Sapho",le 4° tableau présenté (comme il y a des copyrights sur le site je n'ose me servir, et vous y envoie donc)

mardi 24 avril 2018

les fils du père pour la poésie du mardi de Lydie




Depuis peu, la SNCF a disposé des distributeurs de lecture dans certaines gares.C'est gratuit et on peut choisir la longueur du texte entre trois possibilités...
La gare de Rennes en c e moment en total réaménagement ne présentant aucun intérêt, j'ai été ravie de trouver ce distributeur pour occuper un peu mes 2H d'attente, d'autant que j'ai trouvé le poème très beau et inattendu,parlant et d e maternité et de rugby...J'en ai choisi des extraits car il est long (je reconnais , en le tronquant, que j'en change un peu la spécificité ...)
Si vous souhaitez le lire entièrement, c'est ici:
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/les-fils-du-pere


Extraits de "les fils du père" de Rakshalalouve

C’est l’histoire de John, le fils
Qui aime le rugby,
Amour d’homme, venu, de plein fouet,
Comme un choc amoureux,
Comme une fille merveilleuse qui dort blottie dans sa tête,
Qui le fait lever la nuit
Qui lui donne
À moitié endormi
Encore groggy de rêves,
Un baiser doux,
Plume douce
D’un baiser de métisse.
Sa passion est grosse comme un cigare de La Havane,
C’est une force qui l’a capturé
Fameuse, rude et immense,
Rêve de mâle
Au simple passé d’enfant fougueux et joyeux.
C’est bon de mettre au monde des enfants forts et sages
Comme des lions.
Courage et fraternité
Sont les emblèmes du rugby,
Jouer c’est combattre,
Aussi fort, aussi pur
Que Mel Gibson dans Braveheart.
(...)
Est-ce que par ce ballon,
Qui se tient droit,
Bousculant Colomb,
Ses idées fades de tueuses en balles de mousqueton,
Je parviens à vous dire :
« Fils du Père,
Lycaons d’Afrique ;
Frères d’ours blancs,
Porteurs de pierre
De la Grande Muraille de Chine
Par le ciel teint du soleil d’Alger,
Bleu de France mélangé au blanc de l’Antarctique,
Et le vert émeraude de vos racines
Fils et encore fils du fils prodigue, aux quatre couleurs,
Que Dieu me crie, sous ses formes multiples,
Qu’être mère, d’un joueur de rugby,
C’est seulement regarder,
Et ne jamais tenter, en jetant pourquoi,
Entre le ballon et lui,
De lui prendre sa vie. »

jeudi 19 avril 2018

recettes 2018 avec de l'ail des ours

Par chez moi on voit la fin de l'ail des ours,il est presque entièrement en fleurs et même si elles sont absolument comestibles, des fleurs blanches dans ma nourriture n'ouvrent pas mon appétit...J'ai donc cueilli en plusieurs fois des feuilles et tiges quand la plante était toute jeune et toute tendre fin mars, et j'en ai cuisiné , puis congelé d'autres...

Cette année pour changer un peu, j'ai fait
des tartes salées
*ail des ours/camembert(une tuerie)
**ail des ours/lardons/curcuma (pas mauvais du tout)
une fois cuites, je coupe mes tartes en quatre    six, je les congèle et les ressors les soirs où je n'ai pas d'idée,avec un légume vert, des crudités, de la salade, au choix....

et des galettes d'avoine complète et ail des ours
j'ai pris la recette au dos de mon paquet d e flocons d'avoine (galettes de courgettes) et remplacé les courgettes par 3 grosses poignées d'ail des ours finement coupées en lanières
Soit:
80 g de flocons détrempés 5mn dans 10 cl de lait (de vache, de chèvre, ou lait végétal)
Y mélanger 2 oeufs+l'ail des ours ramolli à la poêle avec 1 échalotte finement émincée et blondie en même temps,sel , poivre, épices si vous voulez(j'ai ajouté des graines moulues:lin,chia,chanvre-optionnel-)

Dans une poêle chaude, déposer une cs 1/2 du mélange,aplatir un peu,cuire sur les deux faces,recommencer jusqu'à vider le saladier...

Perso, je les congèle 2 par 2 et les ressors le soir avec une salade ou des crudités variées...





petites précisions:
***on vérifie que le terrain où on ramasse les herbes (ici l'ail des ours) est exempt de pollution évidente, pas près d'animaux en pâture, ou du purin,pas près d'une décharge ou de carcasses métalliques.,ni près de jardins utilisant des produits chimiques..etc....)
on nettoie soigneusement plusieurs fois à l'eau vinaigrée
on laisse sécher
***il y a toujours la possibilité , quand vous consommez des herbes ou plantes sauvages, que vous y soyez allergique, si vous avez une propension aux allergies...Ben oui, faut le savoir...

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°pour ce qui est des flocons d'avoine entière, on les prend bio pour la bonne raison qu'on n'a pas envie de manger du pesticide à gogo et autres trucs chimiques pourris ...
Voila, c'est tout pour moi^^



écrire ici votre email