jeudi 18 janvier 2018

Balade à Angers,du vieux et du très vieux...

C'était un jour pourri,au moins d'un point de vue météorologique,les balades ont été limitées ,le plus souvent sous la pluie, certes mais sous la pluie devenue cinglante à cause des bourrasques de vent...Enfin, d'éclaircies en éclaircies, Petite-Fille et moi avons vu des vieilles bâtisses et des très vieilles bâtisses...















porte d e la cathédrale
Cette cathédrale est d e toute beauté, mais il faut avouer que mes talents de photographe ne lui rendent pas hommage.à noter,la chaire,extraordinaire,un vrai livre!le choeur, extraordinaire pour qui aime le baroque, les orgues,les vitraux...








La video est un peu longue ,dix minutes, mais passionnante.Lors de notre passage, le porche était en réfection et c'est sur cette video que je découvre ce que nous n'avons pu voir entièrement.


autres maisons


Visite surtout extérieure du château, cet immense monument m'émeut et m'impressionne toujours.Il contient un joyau mondial, la tenture de l'Apocalypse, vu très rapidement car la petiote était intéressée par mon analyse absolument succinte et pas du tout par celle passionnante mais longue du guide.On peut à présent marcher en haut des remparts, sur le chemin d e garde,on y surplombe toute une portion de la ville, c'est magnifique et on comprend facilement sa position défensive extraordinaire.S'il avait fait beau, on aurait pu s'amuser à compter les clochers,Angers est une ville pieuse depuis des siècles et des siècles .Le patrimoine légué aux ordres est très important lui aussi...On peut aussi se promener dans  le jardin d'apothicaire(revenir au printemps évidemment) et la vigne royale.
(Veuillez excuser ma petite-fille, elle ne sait pas encore bien appliquer son fond de teint.-pourvu qu'elle ne me lise pas!-)







Nous continuerons prochainement la visite par un article à ne pas...mettre entre toutes les mains....si je puis dire....

mercredi 17 janvier 2018

AZORA pour la cour de récré de JB

http://www.arte.it/foto/600x450/e7/64329-TAMARA-DE-LEMPICKA.jpg

                                   ¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨


Qu'attends tu de la vie et de ses hasards
dans ton tailleur Azzaro
belle Azora 
aux yeux d'azur?



Je J 
puis saute du lit ,
je m'en V ,j'R,
je me T,je me T'R
mais de l'alpha à l'oméga
je C
de la vie tout l'alphabet



j'ouïs 
le coeur de la vie
dont je jouis
oui.


(merci à Mr Devos pour l'inspiration de la fin et à Régine qui avec "azuro" m'a mise sur une piste...)



mardi 16 janvier 2018

TENDRESSE pour le poème du mardi

Pour ce thème TENDRESSE, j'ai choisi un extrait de "Poème de l'amour" de Mme De Noailles...un trèèèèèèèèèèès long poème complètement passionné datant de 1924.
C'est , selon moi, dans la dernière strophe de cet extrait ci dessous que l'on trouve un moment de tendresse pure ....J'ai eu du mal à trouver un poème connu parlant de la tendresse, alors que d'amour, de passion, oui...



Puisque je ne puis pas savoir
Ce que tu penses, je t’écoute ;
Ta voix en vain peut se mouvoir,
Je poursuis mon songe et mon doute.

Tu m’étonnes en étant toi,
En ayant ton élan, ta vie ;
Je me sens toujours desservie
Par ce que tu prétends ou crois.

— Mais quelquefois, dans le silence,
Je sens, comme une calme chance,
Se révéler notre unité,
Et j’entends les mots que tu penses
Et que je n’ai pas écoutés…

samedi 13 janvier 2018

Séraphine de Senlis pour le tableau du samedi de Lydie


C'est Ciorane qui m'a donné l'idée de parler une fois de plus de cette artiste,Séraphine Louis dite "de Senlis",l'ayant présentée dans son blog dernièrement:
http://cuisinede4sous.canalblog.com/archives/2018/01/10/36023876.html #c735 69941

Séraphine a tout pour plaire à Lydie,(ou pas...) au moins par sa vie qui a été le sujet du film "Séraphine" jouée par Yolande Moreau,une vie extraordinaire mais hélas terrible
http://lartpourtous.blog.tdg.ch/archive/2010/02/11/seraphine-louis-une-rarete-feminine-dans-le-monde-peinture.html


https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/e/e8/Senlis_%2860%29%2C_mus%C3%A9e_ d%27art_et_d%27arch%C3%A9ologie%2C_S%C3%A9raphine_Louis %2C_L%27arbre_ de_vie_ %281928%29.jpg
Cette peinture date de 1928,il s'agit de "L'arbre de vie",Ripolin sur toile.Ce qui me fascine c'est la somme des tout petits détails quand on sait qu'il s'agit d'une très grande toile:1,44X1,12m.
Extraordinaire profusion!
L'arbre me donne une impression d'ouverture, comme un trait d'union entre terre et ciel,obscurité et lumière.
Je vous laisse en lire plus ici:
http://www.musees-senlis.fr/Oeuvres-commentees-musee-d-Art-et-Archeologie/seraphine-louis.html

mercredi 10 janvier 2018

Sacré Félicien pour Jill Bill

Pas moyen de me retirer de la tête cette chanson légère de Ferrat en lisant le prénom du jour .
Merci Jeannot pour ta participation involontaire à la cour de récré de mêcresse.

(Paroles)
Sachez qu'en mon pays
Avec tous mes amis
De veille et de bamboche
Il faut se lever tôt
Pour avoir le droit au
Titre de roi des cloches
Boire et jouer pour deux
Aimer à qui mieux mieux
Traiter Dieu de fantoche
En réfléchissant bien
Je n'en vois guère qu'un
Pour qui c'est dans la poche

Refrain :
Sacré Félicien
Tu mérites bien
La cloche d'airain
Sacré Félicien

Tous les soirs au poker
Paradis et enfer
Mon cœur cesse de battre
Quand tremble sa casquette
Au regard qu'il me jette
En abattant ses cartes
Si je sens aussitôt
Pousser sous mon chapeau
Des cornes qui se cachent 

C'est qu'au jeu de poker
Il dit qu'il vaut mieux faire
Le boucher que la vache

Refrain
Au tendre jeu d'aimer
Sa force est de flairer
L'anguille sous la roche
Peu lui chaut tout à fait
Que la belle ait le nez
En forme de galoche
Mais qu'un morceau de roi
Suivi d'un échalas
A petits pas s'approche
Il me dit aussitôt
Ben mon pauvre jeannot
La tienne est plutôt moche

Refrain
Quand on va braconner
La truite et le gibier
Je guette le gendarme
S'il est petit et gros
Suant sous son chapeau
Il me dit "Pas d'alarme
Te casse pas la tête
Celui-là est si bête 

D'après ce qu'on raconte
Que même ses collègues
Qui ne sont pas des aigles
Ont pu s'en rendre compte

Refrain

En savoir plus sur https://www.lacoccinelle.net/1021973.html#txQeDwF8oeQm6xPh.99

mardi 9 janvier 2018

ARAGON pour le poème du mardi de chez Lydie

Pour ce mardi le thème choisi par Gazou est "L'étranger/étranger"
Je vous propose ce beau poème d'Aragon, il parle de la vieillesse, mais au cas où vous vous inquièteriez pour mon moral(quoi?deux fois ce thème sur mon blog en moins d'une semaine!!!!),c'est un hasard...même si le hasard n'existe pas....


J'arrive où je suis étranger,d'Aragon


Rien n'est précaire comme vivre
Rien comme être n'est passager
C'est un peu fondre pour le givre
Et pour le vent être léger
J'arrive où je suis étranger
Un jour tu passes la frontière
D'où viens-tu mais où vas-tu donc
Demain qu'importe et qu'importe hier
Le coeur change avec le chardon
Tout est sans rime ni pardon
Passe ton doigt là sur ta tempe

Touche l'enfance de tes yeux
Mieux vaut laisser basses les lampes
La nuit plus longtemps nous va mieux
C'est le grand jour qui se fait vieux
Les arbres sont beaux en automne
Mais l'enfant qu'est-il devenu
Je me regarde et je m'étonne
De ce voyageur inconnu

De son visage et ses pieds nus
Peu a peu tu te fais silence
Mais pas assez vite pourtant
Pour ne sentir ta dissemblance

Et sur le toi-même d'antan
Tomber la poussière du temps
C'est long vieillir au bout du compte
Le sable en fuit entre nos doigts
C'est comme une eau froide qui monte
C'est comme une honte qui croît
Un cuir à crier qu'on corroie
C'est long d'être un homme une chose
C'est long de renoncer à tout
Et sens-tu les métamorphoses
Qui se font au-dedans de nous
Lentement plier nos genoux
Ô mer amère ô mer profonde
Quelle est l'heure de tes marées

Combien faut-il d'années-secondes
À l'homme pour l'homme abjurer

Pourquoi pourquoi ces simagrées
Rien n'est précaire comme vivre
Rien comme être n'est passager
C'est un peu fondre pour le givre
Et pour le vent être léger
J'arrive où je suis étranger.

Read more at http://www.poesie-francaise.fr/louis-aragon/poeme-j-arrive-ou-je-suis-etranger.php#Cibh9vo1omeU8elC.99

et comme en lisant le thème j'ai aussitôt pensé à "l'étranger" de G.Allwright, que je connais encore par coeur (en français)et qui me fait toujours autant d'effet ,je vous l'offre ici:(sur mon "brouillon" s'affiche un premier écran,sorti d'on ne sait où et que je n'arrive pas à enlever, c'est sur le 2°que s'affichera la vidéo)


lundi 8 janvier 2018

quand, à Angers, David nous prend la tête!

S'il y a un endroit que j'aime à Angers, c'est bien, entre autres,la galerie David d'Angers, sise dans une ancienne abbaye autrefois abandonnée aux plantes sauvages, restaurée en laissant le toit ouvert sur le ciel grâce à une immense verrière à la place des ardoises...D'où  de la lumière à profusion et une superbe et royale hauteur , j'allais dire "sous plafond"-
un court résumé de la vie de David d'Angers là:
http://www.nella-buscot.com/sculpteurs.php?idsculpteur=scu0032&lng=1

Sur mon blog précédent j'ai eu l'occasion de vous montrer les immenses statues, cette fois, voici des bustes...J'ai pris en photo ceux qui me faisaient le plus d'effet...




 Goethe

 Paganini,je crois que c'est lui qui m'a le plus "saisie"!

Lamartine

 Victor Hugo,sans sa barbe...Il l'a représenté plusieurs fois...




et quelques vues de la galerie des "grandes statues"



écrire ici votre email