Babelio

mardi 18 juillet 2023

Virée ardenaise 2

 Quel bonheur de découvrir,bien que rapidement, les Ardennes,les forêts et l'eau,ici la Meuse,là la Semois, forêts décapitées côté français pour éradiquer je ne sais plus quelle maladie, laissant de grandes plaies ouvertes, et forêts hiératiques et denses côté belge,arbres rangés comme s'ils étaient brodés au point de lancé.

(Bien sûr ce que je relate ici n'est pas mon opinion sur deux gestions différentes,je n'ai aucune opinion sur ce problème que je méconnais totalement,je parle juste du regard qui s'offre à nous.)

Certaines routes sont de vraies routes de montagne mais comme ce n'est pas moi qui conduis je me régale des paysages et je m'extasie. J'apprends au passage qu'il y a deux stations de ski là où nous allons, j'ignorais qu'on skiait dans les Ardennes,ben, excusez moi, parfois je ne suis pas fute- fute, et surtout je ne sais pas pourquoi dans ma tête les Ardennes c'était un peu mornes plaines,vestiges de guerres et point barre.

Comme je suis toujours,par je ne sais quel hasard,face au soleil j'ai assez peu de photos réussies... merci Catherine de m'avoir filé les tiennes.

une chose est sûre,si je peux,je reviendrai dans le nord des Ardennes.


La Meuse à Monthermé 








La samois à Bouillon ( Belgique)
On est passé rapidement à Bouillon en fin de journée,la météo caniculaire faisait que la ville portait admirablement son nom 🥴🤯. Mais quelle beauté !On comprend que les frontaliers viennent y passer leurs weekends ou juste manger une glace en se baladant entre eaux et bois .
Y revenir au moins pour y visiter le château de Godefroy.





Passage obligé à Sedan pour visiter la citadelle.
Mais...
Le temps qu'on crapahute sous le cagnard les visites étaient terminées.
On mesure la force de courage qu'il fallait pour s'enfermer dans cette citadelle immense, vaincre ou mourir,les murs parlent et pleurent encore.



Effrayant !



Allez,on rigole un peu?
Je l'ai capturé, le fameux sanglier des Ardennes !!!