jeudi 23 mai 2019

Couple assis d'Hanneke Beaumont

Leurs corps se tendent  l'unv l'autre mais leurs visages expriment la douleur de ne pas savoir partager.
Iront ils l'un vers l'autre ?
Sauront ils communiquer ?
Leurs doigts d'effleureront ils?
Leurs peaux se parleront elles ?


Nous le saurons peut être en revenant à Chartres...



mardi 21 mai 2019

Dans ma bibliothèque



Ma bibliothèque personnelle...ne ressemble pas à celle du château de Vaux le vicomte.... c'est nettement moins luxueux mais beaucoup plus le bazar.

Il y'a néanmoins un point commun,on y trouve des livres.

Dernièrement j'ai lu les trois tomes de Virginie Despentes "Vernon subutex"...le premier non sans réticences, à cause de la réputation sulfureuse de l'écrivaine aussi connue pour des écrits fort érotiques.
Toutefois j'ai très vite été happée par cette saga singulière qui m'a rappelé ma jeunesse dans les années 70/80
, Cadences et decadences d'une ère de confraternité et d'espoir d'un monde plus égalitaire,un livre remarquable sur ces années où tout semblait possible, dans la fantaisie et la démesure.
Le 1er tome est le moins réussi selon moi mais néanmoins bien écrit.
La fin du roman est surprenante, je me demandais comment on pouvait conclure un tel livre.
Bref je vous recommande sa lecture.

Deux livres que je lis en parallèle, celui de ce trublion de Bruno Masure,



Et un roman de fiction historique



Parmi les livres à lire trois témoignages,le premier offert par ma cadette à Noël,les deux autres prêtés par des copines







Dans ma bibliothèque il y a aussi un bureau à moins que ça ne soit l'inverse
Ni comme ça
 Ni comme ça



Ni comme ça


Pas dans ce style là non plus


Et le dernier ne m'appartient hélas pas non plus, ce que je regrette bien



 Je l'aurais bien voulu...ou plus encore,ce dernier celui de Madame Foucaud...




lundi 20 mai 2019

Bleu de Chartres

La cathédrale  de Chartres a en son cœur le bleu du ciel qui, ce weekend,manquait au décor...au point de n'avoir pu faire le tour extérieur de ce superbe édifice tant il pleuvait et faisait frisquet.
Ce sera partie remise.
Tour de la vieille ville en petit train pour découvrir entre autres les anciens lavoirs le long de l'Eure... mais pas de photo pour cause de pluie et de vent.
À l'intérieur de la cathédrale, ce superbe bleu de Chartres dont la composition reste toujours inconnue... Imaginer un jour de soleil comme ça doit être sublime...
Et cette frise extraordinaire telle une dentelle fine, pleine de vie...














samedi 27 avril 2019

Chez Mme Fouquet pour le tableau de Lydie i

Et bien grâce à Martine que je remercie très fort je viens de trouver la fonction dictée vocale sur mon iPhone et ainsi ça va vraiment beaucoup plus vite pour écrire mon article
Encore faudrait-il inventé un nouveau terme  à la place du verbe écrire puisque dans ce cas précis je me contente de dictée ça me rappelle quand j'enseignais au primaire.
Au passage Google n'est pas très subtil et je ne sais pas s'il va avoir la moyenne.
Ce samedi pour Lydie je vous propose un tableau qui orne la chambre de madame Fouquet au château de Vaux-le-Vicomte
Je ne peux pas dire que je l'aime vraiment mais par contre je vous assure qui me fait sourire et j'espère pareil pour vous. Il s'agit donc de couper les ailes à l'amour afin qu'il ne s'envole jamais.
La recette mairie de peut-être d'être essayé. Je ne sais pas pourquoi j'aime cette allégorie franchement cucul la praline.
Je n'ai d'ailleurs pas grand-chose à en dire et je vous laisse la commenter vous-même.
Par la même occasion je vous laisse aussi compter le nombre de faute de Monsieur Google, LA prochaine fois que je l'utiliserai je repasserai derrière la dictée vocale pour la corriger mets la j'avoue que ça me fait trop rire.
B bon weekend.


jeudi 25 avril 2019

Nouvelles

Écrire sur un Téléphone , ce n'est plus de mon âge.
Mais après m'être baladée sans ordi une fois rentrée chez moi j'ai reussi à casser mon écran et n'ai plus pour le moment accès à son contenu.
De plus je ne suis pas familiarisée avec les subtilités de mon iphone, c'est vraiment coton pour faire un article correct... je vais malgré tout tenter de vous allécher en essayant de vous offrir des photos de la table de Pâques au château de Vaux le vicomte.




À bientôt peut-être pour une nouvelle aventure bloguesque

dimanche 3 mars 2019

Hallelujah

Plus de 1500 choristes rassemblés pour rendre hommage à Léonard Cohen.C'est Rufus Wainwright qui chante la ligne mélodique.
Quelle belle énergie!
Fantastique!

samedi 2 mars 2019

BARBIZON/4 Lapito pour le tableau du samedi de Lydie



Louis Auguste LAPITO (1803-1874)
Grand arbre, Fontainebleau en Automne
Huile sur papier marouflé sur toile
44 x 32 cm



Ce superbe tableau est malheureusement exposé sur le mur qui fait face à l'escalier menant à la petite salle d'exposition de l'étage du musée de Barbizon,malheureusement car on est donc sur le seuil supérieur de l'escalier pour le regarder et on a l'escalier dans le dos, ce n'est pas très rassurant et très "pratique" s'il y a du monde.
Mais ce tableau est si beau qu'il mérite qu'on s'y arrête pour l'admirer,tant il est lumineux et l'arbre en gros plan: précis .J'ai eu envie d'en caresser la belle mousse épaisse...

lundi 25 février 2019

BARBIZON/3=eaux -fortes de Millet


Saviez vous que Millet a été graveur?moi non avant de voir à Barbizon ces eaux-fortes dans le petit musée que j'ai visité:(il y en avait d'autres mais elles m'ont moins tapé dans l'oeil)







aussi réalistes que des photos prises sur le vif.




trouvé sur le net pour plus de renseignements:
http://peccadille.net/2018/06/20/millet-estampe/

samedi 23 février 2019

Ecole de Barbizon/2 pour le tableau du samedi de Lydie/2

Deuxième participation pour le tableau du samedi, ce tableau vu et admiré au petit musée de l'école de Barbizon:
Ferdinand Chaigneau était un peintre graveur d e l'école de Barbizon et il y mourut au début des années 1900;il semble qu'il aima spécialement les moutons,ce tableau en tout cas, d'un berger ramenant ses moutons dans les alentours de Fontainebleau est superbe, dans ce soleil couchant mais encore si lumineux et le sable soulevé par toutes ces pattes,comme un nuage...






https://www.google.com/search?newwindow=1&q=ferdinand+chaigneau&tbm=isch&source=univ&client=firefox-b-d&sa=X&ved=2ahUKEwiP2Mao-c7gAhWlx4UKHbr3BigQiR56BAgAEBM&biw=1366&bih=632


et pardon pour ce qui suit, mais vraiment je ne peux pas m'empêcher d'y penser en regardant le tableau et d e préférence dans cette version...




Gail Kellett pour le tableau du saedi de Lydie

Pour ce samedi le thème du tableau est "la nature au printemps".
Pour moi ce sera une nature en bouquet...
Je vous offre c e tableau d'une artiste sud-australienne,Gail Kellett,dont je ne sais rien sinon qu'elle utilise la technique de la linogravure.
Je trouve que ce tableau a un petit quelque chose d'Art Nouveau.
http://www.gailkellett.com.au/ 


C'est tellement luxuriant qu'on en oublie que c'est un vase de plantes coupées.J'aime les détails graphiques, les mouvements dansants , la luxuriance et l'emploi du noir,un mélange détonnant de richesse(mouvements ,détails) et de sobriété(choix des couleurs).

mardi 19 février 2019

BARBIZON/1

On peut aimer Barbizon parce qu'on connait très bien les oeuvres et la vie des peintres qui ont vécu et peint dans ce village proche de Fontainebleau, créant le groupe de "l'école de Barbizon",ce serait alors un "amour" basé sur les connaissances en histoire de  l'art,une sorte d'hommage au passé en quelque sorte.
Mi février,il faisait soleil et déjà ,ce dimanche, les rues regorgeaient de visiteurs.
Que nous dit Wikipedia?
"L'École de Barbizon désigne le centre géographique et spirituel d'une colonie de peintres paysagistes désirant travailler « d’après nature ». L'appellation tient son nom du village de Barbizon, situé en lisière de la forêt de Fontainebleau (Seine-et-Marne), autour duquel certains artistes peintres affluèrent pendant près de cinquante ans entre 1825 et 1875. Ses membres fondateurs furent Jean-Baptiste Camille Corot (1796-1875), Charles-François Daubigny (1817-1878), Jean-François Millet (1814-1875) et Théodore Rousseau (1812-1867). Théodore Caruelle d'Aligny (1798-1871) et Lazare Bruandet (1755-1804) sont considérés comme des précurseurs."


https://fr.wikipedia.org/wiki/Listes_des_peintres_de_l'%C3%89cole_de_Barbizon

Il y a cette très belle et très vieille chapelle de rien du tout avec de superbes vitraux,pas pris en photos car envoûtée aux larmes par la musique diffusée à l'intérieur,une sorte d'aria,dont j'aurais aimé connaitre le titre et le compositeur. 






et aussi le petit musée de l'école de Barbizon où je vous conduirai peu à peu.




Il existe aussi un musée Millet mais je n'y suis pas allée car de galeries en galeries, ma patience avait atteint sa limite.Et comme j'avais vu quelques petites pépites de Millet dans le musée précédent,çà m'a suffi.
Pas suffisamment admirative de ce peintre pour supporter piétinements ,bruits et foule. 







Et puis ici et là des surprises.






Assez peu de surprises, en fait,même chez les marchands...Je fais ici abstraction de reproductions de tableaux célèbres (comme l'Angélus, par exemple) en mosaïques (pourquoi?mon dieu pourquoi?-bon, d'accord,pourquoi pas?)qui jalonnent la rue principale
Où sont les peintres?je veux dire "ailleurs que dans les galeries".... ?
Peut on en rencontrer, les regarder travailler,discuter avec eux, les écouter s'ils le veulent?S'imprégner d eleur travail, de leur vision du monde?
Ou bien l'art est il seulement dans les tiroirs-caisses des galeristes ,certains offrant avec discernement et  émotions de bien jolies oeuvres à notre vue, d'autres beaucoup moins....?

écrire ici votre email