mardi 23 mai 2017

le poème des poèmes , pour le poème du mardi chez Lydie

Mon amant est pour moi un sachet de myrrhe; il nuite entre mes seins.
Mon amant est pour moi une grappe de cypre, aux vignobles de 'Éïn Guèdi.
Te voici belle, ma compagne, te voici belle aux yeux palombes.
Te voici beau, mon amant, suave aussi; aussi notre berceau est luxuriant.
Les cèdres sont les poutres de nos maisons; nos lambris, des genévriers.

 (.....)
Comme un lotus parmi les vinettiers, telle est ma compagne parmi les filles.
Comme un pommier parmi les arbres de la forêt, tel est mon amant parmi les fils.
Je désirais son ombre, j'y habite; son fruit est doux à mon palais.
Il m'a fait venir à la maison du vin; son étendard sur moi, c'est l'amour.
Soutenez-moi d'éclairs, tapissez-moi de pommes: oui, je suis malade d'amour.
Sa gauche dessous ma tête, sa droite m'étreint.
Je vous adjure, filles de Ieroushalaîm, par les gazelles ou par les biches du champ, n'éveillez pas, ne réveillez pas l'amour avant qu'il le désire !
Va vers toi-même
La voix de mon amant ! Le voici, il vient !
Il bondit sur les monts, il saute sur les collines.
Il ressemble, mon amant, à la gazelle ou au faon des chevreuils...
Le voici, il se dresse derrière notre muraille !
Il guette aux fenêtres, il épie aux treillages !
Il répond, mon amant, et me dit: Lève-toi vers toi-même, ma compagne, ma belle, et va vers toi-même !
Oui, voici, l'hiver est passé, la pluie a cessé, elle s'en est allée.

Les bourgeons se voient sur terre, le temps du rossignol est arrivé, la voix de la tourterelle s'entend sur notre terre.

Le figuier embaume ses sycones, les vignes en pousse donnent leur parfum.
Lève-toi vers toi-même, ma compagne, ma belle, et va vers toi-même !
Ma palombe aux fentes du rocher, au secret de la marche, fais-moi voir ta vue, fais-moi entendre ta voix !
Oui, ta voix est suave, ta vue harmonieuse.
(...)

Mon amant à moi, et moi à lui, le pâtre aux lotus.
Mon amant à moi, et moi à lui, le pâtre aux lotus.
Jusqu'à ce que le jour se gonfle, s'enfuient les ombres,
fais volte-face, ressemble pour toi, mon amant,
à la gazelle ou au faon des chevreuils, sur les monts de la rupture.
(....)
Te voici belle, ma compagne, te voici belle !
Tes yeux palombes à travers ton litham; tes cheveux tel un troupeau de caprins qui dévalent du mont Guil'ad;
tes dents tel un troupeau de tondues qui montent de la baignade; oui, toutes jumelées, sans manquantes en elles.

Tes lèvres, tel un fil d'écarlate, ton parler harmonieux; telle une tranche de grenade, ta tempe à travers ton litham ;
et telle la tour de David, ton cou, bâti pour les trophées: mille pavois y sont suspendus, tous les carquois des héros.
Tes deux seins, tels deux faons, jumeaux de la gazelle, pâturent dans les lotus.

Avant que le jour se gonfle et s'enfuient les ombres, j'irai vers moi-même au mont de la myrrhe, à la colline de l'oliban.
Toi, toute belle, ma compagne, sans vice en toi.
(...)
Qu'elles sont belles, tes étreintes, ma soeur-fiancée, qu'elles sont bonnes tes étreintes, plus que le vin !
L'odeur de tes huiles plus que tous les aromates !
De nectar, elles dégoulinent, tes lèvres, fiancée !
Le miel et le lait sous ta langue, l'odeur de tes robes; telle l'odeur du Lebanôn !
Jardin fermé, ma soeur-fiancée, onde fermée, source scellée !
Tes effluves, un paradis de grenades, avec le fruit des succulences, hennés avec nards;
nard, safran, canne et cinnamome avec tous les bois d'oliban; myrrhe, aloès, avec toutes les têtes d'aromates !
Source des jardins, puits, eaux vives, liquides du Lebanôn !
Éveille-toi, aquilon ! Viens, simoun, gonfle mon jardin !
Que ses aromates ruissellent !
Mon amant est venu dans son jardin; il mange le fruit de ses succulences.




J'ai choisi des extraits de ce superbe poème pour ses images sensuelles et évocatrices,et la douceur orientale de cet hymne d'amour....
Figurez vous que c'est un extrait de la Bible...Amour profane, amour divin, moi je choisis le profane, c'est "trop beau"...à chacun d'y voir son interprétation.
J'ai choisi la traduction d'André Chouraqui, lien ici:
http://www.andrechouraqui.com/100206


extrait d e l'article de Wikipédia à propos du cantique des cantiques::
https://fr.wikipedia.org/wiki/Cantique_des_Cantiques#Positionnement

Le Cantique des Cantiques (ou poème des poèmes) revêt la forme d'une suite de poèmes, de chants d'amour alternés entre une femme et un homme (ou même où plusieurs couples s'expriment), qui prennent à témoin d'autres personnes et des éléments de la nature. C'est l'un des livres de la Bible les plus poétiques.
Sa composition est attribuée à un compilateur du IVe siècle av. J.-C. qui y aurait fondu différents poèmes. On a même avancé l'hypothèse que le Cantique des Cantiques ait pu avoir été rédigé par une femme, comme le pense par exemple l'exégète André LaCocque1, étant donné la large place qui y est laissée aux personnages féminins. On retrouve des parallèles à de nombreuses expressions du Cantique dans la littérature du Proche-Orient ancien, notamment dans les poèmes d'amour égyptiens

11 commentaires:

  1. Tu nous en donneras tant à lire, des mots qu'on ne dit plus de nos jours à sa compagne ou compagnon... après avoir dit tout cela, tu tombes de sommeil au lit, je plaisante, mais c'est rudement beau... ;-)

    RépondreSupprimer
  2. je te souhaite une belle journée

    RépondreSupprimer
  3. Dis donc qui l'eut cru ? Pas moi. Un livre qu'il faudrait que je lise à l'occasion. @+

    RépondreSupprimer
  4. Wouahhhh, quelle sensualité biblique ! Certains religieux qui s'appuient sur la Bible pourraient en prendre de la graine...

    RépondreSupprimer
  5. je reconnais là ton originalité - comme pour le tableau du samedi-
    c'est bien !
    après ils demandent le célibat des prêtres ? lol
    à moins que les écrits au fil des siècles --- soient déformés--- va savoir-
    il devait y avoir plus d'une femme qui s'appelait madeleine-
    je suis fatiguée--- comme d'hab-
    du mal à faire mes visites-
    bisous-

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir,
    Une belel poésie, et c'est vrai que l'on ne voit pas la boble comme cela, et pourtant.
    Merci de ce doux partage.
    Bonne soirée
    Bises

    RépondreSupprimer
  7. Très bon choix Evelyne ! J'♥ ! Bonne fin de soirée ! Bisous♥

    RépondreSupprimer
  8. Romantique et sensuel, le cantique des cantiques !

    RépondreSupprimer
  9. Je devrais lire la bible...mais la tâche me paraît ardue, grâce à toi j'ai un bel aperçu.
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  10. La bible sensuelle, ça c'est une découverte!!

    RépondreSupprimer
  11. Je me demandais où tu avais trouvé ce poème sensuel avec ses touches d'orient et je suis étonnée. Bisous

    RépondreSupprimer

et vous, qu'en dites vous?Laissez votre commentaire,merci^^

écrire ici votre email