mercredi 27 avril 2016

WILMA pour la cour de récré de JB

Comme une poule et sa couvée
elle regroupe ses blonds poussins sous son aile protectrice
séchant les pleurs, guérissant les peurs, apaisant les caprices
ils la suivent ses petits 
petits petits
si petits et si tendres, si doux, si soyeux , 
si joyeux, si heureux 
elle se mire dans leurs yeux bleus
son coeur bat au rythme de leurs coeurs
Wilma ,assise sur le canapé, 
les petites boucles blondes vers elle penchées,
ouvre le livre de contes
et raconte.....
pour oublier qu'un jour les enfants partent 
et laissent la maison vide
le coeur vide
les bras vides
vides les soirées
vides les journées
elle raconte
pour semer encore, Wilma,
des princes et des chevaliers
des gnomes et des fées
des philtres et des potions
qui retiennent le temps,
qui retiennent l'enfance,
l'espace d'un conte.


oh, dis, maman, encore, raconte!
tableau de Mary Cassatt

14 commentaires:

  1. Bonjour élève mamazerty...Quand les enfants ne sont plus la maison et sa vie sont comme tu le dis un jour, en attendant Wilma profite encore de sa nichée, demain elle ouvrira ces mêmes livres pour leurs petits, sois la bienvenue douce Wilma à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m'dame JB ;-)

    RépondreSupprimer
  2. bravo pour cet article ! bonne journée

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Mamazerty
    Ton beau texte me rappelle le début
    d'une chanson de Sardou...
    Wilma sera grand-mère et rouvrira le livre de contes
    Bisous et douce journée
    Frieda

    RépondreSupprimer
  4. un temps entre le départ d'une couvée et l'arrivée de la couvée suivante si...accaparante pour le bonheur de Willma

    RépondreSupprimer
  5. Coucou Mamaz. Emouvant portrait de maman Wilma sous les traits de la maman de Mary Cassat. Mais quand les enfants ne sont plus au nid, j'espère bien que les petits-enfants viennent à leur tour écouter les histoires, avant l'adolescence bien entendu ! Bizzz, Evelyne.

    RépondreSupprimer
  6. Une Wilma bien touchante et un superbe tableau . Qu'y a - t -il de plus attendrissant que cette immersion dans le monde des "maman raconte", oui un jour les enfants quittent leur nid et laissent un grand vide ...
    Bonne journée
    Bisous

    RépondreSupprimer
  7. En fin de "conte"...tout est bien qui finit bien....
    quand on réussit à transe-mettre le mère-veille-eux....

    Câlinsss!!!

    RépondreSupprimer
  8. Une Wilma qui sera grandement appréciée à la cour, Evelyne ! Quelle magnifique choix d'image ! Bonne soirée à toi ! Bisous♥

    RépondreSupprimer
  9. c'est très beau !! belle plume Mamaz !!
    pauvre Wilma !!
    Ma Wilma l'invite dans sa série à vivre une journée avec les dinos et la famille Pierrafeu !
    bonne soirée-

    RépondreSupprimer
  10. Bouh...que d'émotion et d'émotions dans et par ton texte, chère Evelyne !
    Si ça c'est pas du vécu ...!!!
    Merci pour ce beau moment de tendresse ***

    Quant à Mary Cassatt, quel choix superbe ! C'est l'une de mes peintres favorites. En plus j'admire beaucoup son "parcours" d'artiste dans un monde d'hommes fermé aux femmes, tout comme Berthe Morisot d'ailleurs.

    Gros bisous de Clio et bonne fin de semaine.

    Je suis tombée du lit : le carreleur est à l'oeuvre depuis un bon moment déjà.

    RépondreSupprimer
  11. Simple et doux à la fois ce petit moment de plaisir avec une histoire.

    RépondreSupprimer
  12. les poussins sont nés pour quitter le nid et construire leur vie. pas facile à vivre les maisonnées vides quand elles ont été si remplies
    bises et belle soirée

    RépondreSupprimer
  13. Bonsoir Evelyne. j'aime beaucoup ta Wilma maman poule et conteuse pour les enfants. Bisous

    RépondreSupprimer
  14. Très beau, mais les enfants sont faits pour s'envoler un jour.

    RépondreSupprimer

et vous, qu'en dites vous?Laissez votre commentaire,merci^^

écrire ici votre email