mardi 12 février 2019

Dernière amoureuse,d'Alphonse Daudet,pour le poème du mardi de Lydie

 Hommage à Louise, qui fut mon amie et comme ma deuxième mère, pendant un quart de siècle...on oublie parfois ou on n'ose pas remercier les gens qui ont su, avec délicatesse,semer dans notre coeur aride des graines de tendresse et de joie  et puis un jour c'est trop tard...Et on reste orphelin mais avec un coeur mirifique comme un jardin,cadeau suprême,cadeau ultime.

***********************************************

A l’heure d’amour, l’autre soir,
La Mort près de moi vint s’asseoir ;
S’asseoir, près de moi, sur ma couche.

En silence, elle s’accouda.
Sur mes yeux clos elle darda
Son grand œil noir, lascif et louche ;

Puis, comme l’amante à l’amant,
Elle mit amoureusement
Sa bouche sur ma bouche !

« Viens, dit le spectre en m’enlaçant,
« Viens sur mon cœur, viens dans mon sang
« Savourer de longues délices.

« Viens ; la couche, ô mon bien-aimé !
« A son oreiller parfumé,
« Ses draps chauds comme des pelisses.

« Nous nous chérirons nuit et jour :
« Nos âmes sont deux fleurs d’amour,
« Nos lèvres deux calices. »

Je crus, sur mon front endormi,
Sentir passer un souffle ami
D’une saveur déjà connue.

J’eus un rêve délicieux.
Je lui dis, sans ouvrir les yeux :
« Chère, vous voilà revenue !

« Vous voilà ! mon cœur rajeunit.
« Fauvette, qui revient au nid,
« Sois-y la bienvenue.

« Sans remords comme sans pitié,
« Méchante, on m’avait oublié ;
« Allons, venez, Mademoiselle.

« Je consens à vous pardonner,
« Mais avant, je veux enchaîner
« Ma folle petite gazelle. »

Et, comme je lui tends les bras,
Le spectre me répond tout bas :
« C’est moi…ce n’est pas elle… »

« – C’est toi, la Mort ! eh bien ! tant mieux.
« Mon âme est veuve ; mon cœur vieux,
« J’avais besoin d’une maîtresse.

« Une tombe est un rendez-vous
« Comme un autre ; prélassons-nous
« Dans une éternelle caresse ! »

Je l’embrasse ; elle se défend,
Recule et me dit : « Cher enfant,
« Attends, rien ne nous presse !…

« Gardons-nous pour des temps meilleurs ;
« Mais aujourd’hui, je cherche ailleurs
« Des amoureux en hécatombe.

« Ailleurs, je vais me reposer
« Et couper en deux le baiser
« D’un ramier et de sa colombe !

« Sois heureux, tu me reverras ;
« Sois amoureux, et tu seras
« Mûr pour la tombe ! »
§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§


Des extraits larges de ce poème ont été récités à son enterrement jeudi dernier,je vous ai retranscrit ici le poème entier,ma participation au poème de ce mardi de Lydie.
Mon amie était du sud (Corse d'origine, expatriée des années à Toulon) ,Alphonse Daudet était bien choisi...

Au passage,j'ignorais que Daudet avait écrit des poèmes...

Et comme ce sont les vacances ici et que je m'en vais le 14,je vous dis à plus tard...

12 commentaires:

  1. La tombe, un rendez-vous comme un autre, certes, quand on a l'âge d'aller dans l'Eternité, après une vie remplie… Qu'elle repose en paix, pensées jointes, bises

    RépondreSupprimer
  2. un beau poème pour ton amie--triste mais pas tant que ça-
    je ne savais pas non plus que Daudet avait écrit des poèmes-
    bonnes vacances- bisous-

    RépondreSupprimer
  3. Daudet a compté dans ma vie; j'avais 12- 13 ans, et mon père très littéraire, me permettait de lire ça; et puis, prof de Lettres, je sais qu'il écrivait des poèmes; mais ce qui compte, c'est ton amie. Quand on aime, on est dans le "maintenant""; on ne dit pas à quelqu'un son amour; c'est le cas de ma grand-mère, je l'ai beaucoup aimée; elle est partie la veille de mes 18ans; tous les jours, je pense à elle qui m'a appris à broder, elle m'a tellement donné sans le savoir. ...Alors, je peux te comprendre. Bises
    Anne

    RépondreSupprimer
  4. Un RDV qui doit être le plus tardif possible, la faucheuse n'est pas aimée.....
    Sincère condoléances pour ton amie et...bonnes vacances ou pause. Bisousssss

    RépondreSupprimer
  5. Toutes mes plus sincères condoléances Evelyne.
    Poème tout à fait bien choisi et de circonstance.
    Bonnes vacances,
    Bisous♥

    RépondreSupprimer
  6. Je ne savais pas que Daudet avait écrit des poèmes, c'est très émouvant, je comprends ta tristesse

    RépondreSupprimer
  7. De tout coeur avec toi dans le deuil qui te touche. Je ne savais pas que Daudet écrivait des poèmes.

    RépondreSupprimer
  8. Y a pas à dire il assure Alphonse !

    RépondreSupprimer
  9. Un poème saisissant pour ton amie, je ne connaissais pas Alphonse Daudet poète non plus. Pensée émue pour toi, un peu orpheline. Gros bisous et à biantôt, Mamaz.

    RépondreSupprimer
  10. Un hommage émouvant et si transcendant .L'absence, son vide n'empêchent pas de se remplir de pensées positives sur l'accompagnement que tu as reçu de cette maman ...
    Bonnes vacances. Dépasser le chagrin et donner, recevoir, se dépasser.
    Bises valentines

    RépondreSupprimer
  11. Un poème très émouvant, bel hommage. ..

    RépondreSupprimer
  12. C'est un poème émouvant et ton amie doit te manquer.

    RépondreSupprimer

et vous, qu'en dites vous?Laissez votre commentaire,merci^^

écrire ici votre email