samedi 5 janvier 2019

la marchande d'amours pour le tableau du samedi chez Lydie

-Il est beau il est frais mon amour,tout neuf pondu du jour!qui qu'en veut?je l'attrape par la queue je le montre à ses messieurs, je l'attrape par une aile, je le montre aux demoiselles!En cette période de soldes, deux pour le prix d'un, faut savoir penser à demain!je vous l'offre presque, tenez, à crédit, payable toute une vie!il est frais,il est beau mon amour, tout neuf pondu du jour!qui qu'en veut?

La madame de droite a très très envie d'un peu d'amour(s),et pas du fantasmé façon angelot,du charnel vrai d e vrai, nous dit sa gestuelle...
L'amour est dodu, un vrai petit amour,il y en a deux autres dans le panier qui se câlinent..
J'aime cet inattendu pour moi femme du 21eme siècle, mais à l'époque on mettait des anges partout.
Je n'ai aucun commentaire en tête concernant la peinture elle-même, sa technique,son rendu,c'est le sujet qui me plait et me fait sourire (ah imaginer un discount vendant des amours fin de série mais en bon état de fonctionnement...hein?!et ouvert le dimanche en continu...) et surtout la surprise de le voir au château de Fontainebleau,bien mis en évidence et en valeur.


 sur le panneau on lira:en 1837 Louis Philippe fait revenir du musée spécial de l'école française à Versailles ce tableau qui avait appartenu à Mme du Barry (cette coquine, note d e moi)pour le faire installer dans l'appartement du prince royal(ainé du roi, duc d'Orléans) et d'Hélène de Mecklembourg-Schwerin


20 commentaires:

  1. Où va se nicher l'inspiration de l'artiste peintre… à l'époque ! Un "enfant" en tableau c'est tellement moins de sou'cis ! Merci Evelyne !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est comme en photo, c'est mignon et çà ne mange pas de pain^^

      Supprimer
  2. un thème original pour cette toile-
    des angelots qui ne demanderont pas d'entretien-
    les femmes sont habillées très style empire- les sandales, les toges-
    les colonnes---
    merci pour ta participation- j'espère que ça va mieux-
    gros bisous-

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui tu as raison de noter ces éléments^^
      il semble qu'au bout de 5 séances de rééducation je puisse bientôt voir la fin de mes tracas hormis quand on va m'enlever les broches

      Supprimer
  3. Un vrai petit amour ce tableau !
    Merci pour tes bons voeux. A mon tour de te souhaiter le meilleur pour 2019 ainsi qu'à ceux qui te sont chers.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  4. C'est drôle, ce tableau. ET ton commentaire aussi...........:-)

    RépondreSupprimer
  5. des angelots à vendre, c'est curieux !

    RépondreSupprimer
  6. Je ne connaissais pas ce tableau ni son auteur mais cet angelot qu'elle tient comme un poulet est bien impudique et les deux dames bien lascives et toutes prêtes à l'accueillir dans leur giron. L'artiste n'aurait-il pas multiplié les symboles sur la table ? Nappe rose, vase de fleurs dont l'une est sortie, boîte (à bijoux ou à secrets), collier de perles (luxure), encens (du senti-bon pour purifier ce qui est en train de se passer ??)... Oh les coquines !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "comme un poulet"...quand on pense que le poulet était synonyme de lettre d'amour,on est en plein dans les symboles...Je pense comme toi que ce tableau est beaucoup moins consensuel mais beaucoup plus sensuel qu'il ne semble.

      Supprimer
  7. Et oh les coquins, ces hommes qui voient partout des symboles affriolants !
    J'adore ta présentation, Mamazerty, elle est plus drôle que le tableau, d'ailleurs. Superbe imagination d'auteur.
    C'est vraiment curieux et original, comme thème. Un peu daté, évidemment, mais si bien exécuté.
    Une vraie découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. eheh, je serais plutôt d'accord avec Marcel,du reste ce tableau était avant dans la chambre de la Du Barry, ce qui me semble être une preuve supplémentaire du caractère faussement ingénu du sujet...bon, en me^me temps, je dis çà....Il faudrait des certitudes, nous avons des supputations.C'est çà qui est drôle, dans le fond^^

      Supprimer
  8. Magnifique tableau, Evelyne !
    Bon dimanche !
    Bisous♥

    RépondreSupprimer
  9. Je suis étonnée de chez étonnée ! Marchande pondeuse ou nounou ? J'aurais du la contacter pour avoir un fils, puisqu'il y a un ange aux ailes ...bleues.
    A Fontainebleau on en rencontre des choses ! Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah mais je n'avais pas fait attention à la couleur bleue...eheh, oui, Fontainebleau c'est la pochette surprises,on y trouve plus que ce qu'on espérait et pas forcément ce à quoi on s'attendait...Bisous

      Supprimer
  10. Le sujet est dérangeant quand même offrir comme cela des petits êtres sans défense....mais le tableau est beau. Bisousssss

    RépondreSupprimer
  11. Bonsoir Evelyne. Comme Renée je trouve le sujet dérangeant. La femme au panier semble être venue vendre ou offrir ses bébés à la maîtresse de maison, qui porte un voile bleu comme la Vierge Marie... Bisous

    RépondreSupprimer

et vous, qu'en dites vous?Laissez votre commentaire,merci^^

écrire ici votre email