samedi 30 mai 2015

mon oncle, le blues indien....et John Trudell.... chapitre 2, suite et fin









En fait, le premier enregistrement que m'envoya ce jour là mon oncle était à tout le moins surprenant...Mais enfin, c'est qui, le type qui parle à la Barry White avec de la musique de blues derrière et des chants indiens?
-John Trudell, me dit il....Tu ne connais pas John Trudell? va donc lire ce qu'en dit Wiki


Pour vous donc je copie-colle ce que Wikipédia en dit:(en résumé)

"John Trudell est un activiste politique, poète, écrivain et acteur amérindien, né le 15 février 1946 à Omaha, dans le Nebraska (États-Unis). D'origine Sioux Santi (ou Dakota), il a milité tôt au sein de différents mouvements de défense des droits des indiens natifs (en 1969, il participe à l'Occupation d'Alcatraz). Il a été président de l'AIM (American Indian Movement) de 1973 à 1979.
Après avoir perdu sa femme et ses enfants dans l'incendie de leur maison (incendie que John Trudell considère comme criminel et attribue toujours publiquement au FBI), l'activiste continue son combat sous une autre forme en devenant poète et musicien de blues à partir des années 1980.
Depuis, il sillonne les scènes du monde entier pour diffuser sa musique et ses convictions politiques, philosophiques et spirituelles, et faire connaître le combat des peuples Amérindiens.
Il s'est lié d'amitié avec plusieurs personnalités des arts aux États-Unis comme les comédiens Kris KristoffersonVal KilmerAngelina Jolie (qui a produit un de ses albums), ainsi que Bob Dylan, qui lui apportent un soutien appuyé dans son combat pour le respect des droits des Amérindiens.
Contrairement à d'autres activistes, artistes amérindiens, John Trudell prône plus la non-coopération que la révolution (extrait de sa conférence du 26 janvier 2012 à Paris) "car après tout qu'est ce que la révolution ? C'est revenir au point de départ. Et lorsqu'une révolution est politiquement réussie, elle remplace l'oppresseur avec tous les drames humains que cela engendre. Quels que soient les systèmes politiques, ils sont basés sur l'exploitation de la Terre et des êtres humains. Si aujourd'hui on veut se battre contre cette oppression [laquelle ?], il faut peut-être essayer de ne pas répéter les mêmes erreurs […] Que faut-il faire ? La réponse n'est pas la non-violence - ça ne marche pas - mais plutôt dans la non-coopération. Imaginez que 30% ou 40% de la population décide de ne plus consommer - sans "rattraper" le jour d'avant, ni celui d'après - nous serions bien plus pris au sérieux, nous serions influents. Nous avons le pouvoir d'être acteurs sur le consumérisme."
fin de citation



J'ai eu du mal à vous sélectionner un morceau où vous auriez à la fois le blues, les chants indiens et s a voix, mais ce ne sont pas les vidéos de John Trudell qui manquent sur le net, il y partage volontiers ses points de vues et ses prises de position ...Mais comme il parle en américain sur la plupart des musiques, encore faut il pouvoir comprendre...Je vous laisse donc ce morceau à écouter...ou pas....
John Trudell, j'ai dit....








11 commentaires:

  1. L'absence de coopération, tourner le dos au prêt à penser, au prêt à consommer n'importe quoi, faire autrement, c'est une idée qui prend tout doucement, qui est dans l'air et qui cherche son chemin.

    RépondreSupprimer
  2. Merci du partage Evelyne ! Bonne fin de ce jour et agréable demain tout entier !

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir chère Evelyne.Gros article, pas facile, mais j'ai tout compris ... Tu es une bonne maîtresse d'école !
    Les tribus amérindiennes ne se sont jamais remises des massacres et autres "faits d'armes" commis par les militaires américains blancs, notamment le massacre de Wounded knee en 1890, ainsi que de l'assassinat de Crazy Horse, chef Sioux.
    Je pense que John Trudell (Sioux) transpose tout ce que subissent encore les Amérindiens dans les réserves à ce qui se passe un peu partout dans notre monde.J'aime beaucoup le son global (musique, texte ) du clip vidéo.
    Je suis aussi allée voir et effectivement il est bien difficile de trouver une vidéo qui correspond exactement à ce qu'on veut !

    Merci pour ton passage sur mon blog zic ... Je vais compléter l'article consacré à Pura Fè par ce second volet. Demain, car aujourd'hui je suis fatiguée : belle journée sur "mes" terres du Nord !!!!

    Je te fais de gros bisous. Francine.


    RépondreSupprimer
  4. Florence - Testé pour vous
    Bonjour Evelyne...je ne comprends rien en anglais mais j'ai regardé le clip. La guerre, l'argent et face à ça, la misère, la faim, la mort, la fin...une triste réalité..mais un combat aussi, qui doucement se met en place...il faut juste espérer qu'il ne sera pas trop en retard ou trop tard :-(
    Concernant la musique, j'aime mieux celle là que celle de l'autre jour..J'aime mieux cette voix, plus grave, qui colle bien à la situation.
    Merci pour cette découverte, je ne connaissais pas du tout

    RépondreSupprimer
  5. Je cause ni ne pige trop l'anglais mais les images parlent, l'homme est un loup pour l'homme... merci, bon dimanche de la fête des mères, bises

    RépondreSupprimer
  6. passes une bonne journée ! bizz

    RépondreSupprimer
  7. Belle découverte. Cela fonctionne très bien ! @+

    RépondreSupprimer
  8. Bonsoir Evelyne, j'ai mis le lien vers ton second article sur celui de ma "zic" consacré à Pura Fè. Gros bisous. Francine.

    RépondreSupprimer
  9. je découvre ce chanteur et bien plus. excellent choix de vidéo les images sont terribles et j'ai presque tout compris de ses paroles. Les textes en visuels allaient un peu vite et mon cerveau ne pouvait pas tout voir et entendre et comprendre en même temps. mais je prendrai le temps de revisionner
    merci pour ce choix bises et belle journée

    RépondreSupprimer
  10. Bonsoir Evelyne. Je ne connaissais que de nom. Merci pour la découverte. Bisous

    RépondreSupprimer

et vous, qu'en dites vous?Laissez votre commentaire,merci^^

écrire ici votre email