mardi 11 octobre 2016

la chair chaude des mots de Queneau pour la poésie du mardi chez Lydie et Victor

 Queneau je l'aime le matin, le midi , le soir....Foldingue, révolté ou moqueur, je l'aime car , quoi qu'il fasse, décalé ou pas, tout est rigueur chez lui , n'en déplaisent aux apparences....Ce poème est une ode aux mots, à leur poids et leur sensualité....










Prends ces mots dans tes mains et sens leurs pieds agiles

Et sens leur cœur qui bat comme celui d’un chien

Caresse donc leur poil pour qu’ils restent tranquilles

Mets-les sur tes genoux pour qu’ils ne disent rien





Une niche de sons devenus inutiles
Abrite des rongeurs l’ordre académicien
Rustiques on les dit mais les mots sont fragiles
Et leur mort bien souvent de trop s’essouffler vient





Alors on les dispose en de grands cimetières
Que les esprits fripons nomment des dictionnaires
Et les penseurs chagrins des alphadécédets






Mais à quoi bon pleurer sur des faits si primaires
Si simples éloquents connus élémentaires
Prends ces mots dans tes mains et vois comme ils sont faits
**********************************************************************************


je profite de ces défis du mardi, je vous préviens, pour vous "bassiner" avec Queneau...Je vous en ai réservé deux autres nettement plus frapadingues!A bon entendeur....

16 commentaires:

  1. Je connaissais pas ce poème. Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci pour ton lien-
      j'aime bien, c'est recherché,pas à la portée de n'importe qui !!
      ça ne m'étonne pas que tu aimes ! lol
      bisous et bonne journée-

      Supprimer
  2. Moi aussi, j'aime Queneau et son pote Pérec; ils sont tellement doués; ces gens étaient des matheux, mais avec grand amour des mots, malgré ce qu'il en dit!!!

    RépondreSupprimer
  3. Bon choix et Queneau un poète que j'aime bien, son univers est déjanté et cela ça me plait.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je te promets pire....ou mieux.....si tu aimes Queneau déjanté....Bises, Bernard

      Supprimer
  4. Je connais de nom sans plus... la chair chaudes des mots, c'est vrai que les mots sont vivants, même si on les dispose dans ces cimetières appelés dico, on les emploie tous les jours, bon certains plus que d'autres... merci mamaz' bizzz

    RépondreSupprimer
  5. Merci du partage Evelyne ! Je ne connais pas, je découvre !
    Bon mercredi tout entier !
    Bisous♥

    RépondreSupprimer
  6. J'adore Queneau moi aussi, autant que Prévert, et à toutes les sauces ...Donc, ne te prive pas !!!
    Gros bisous Evelyne ! Bonne journée.
    Clio.

    RépondreSupprimer
  7. Je ne connais pas - je découvre - je ne déteste pas - Je verrai par la suite ......... bisou - Bonne journée

    RépondreSupprimer
  8. J'aime la poésie.
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  9. Florence - Testé pour vous
    Bonjour Evelyne..J'ai pris les mots et j'en ai fait ce que je veux...en fait, j'ai trituré leur sens, me suis amusée à les voir comme des personnages...et j'avoue que ça m'a plu...Je ne connaissais pas du tout et du coup, je découvre...alors oui, tu pourras en remettre 1 ou 2 couches, je lirai et m'amuserai avec plaisir
    Je te mp aujourd'hui...ou demain...suivant si j'ai le temps ou pas ;-(
    Bises Evelyne et le livre était à 30 euros lors de la visite de l'atelier...comme quoi, avec les km, ça coûte plus cher

    RépondreSupprimer
  10. J'aime bien Queneau moi aussi, un peu moins toutefois que Boris Vian...

    RépondreSupprimer

et vous, qu'en dites vous?Laissez votre commentaire,merci^^

écrire ici votre email