dimanche 20 mars 2016

François Cheng... pour le printemps

en une nuit
à l'insu des vivants et des morts
s'ouvre la terre au Désir


une, deux, trois,
           mille, dix mille
Implosions:fleurs!
Explosions:fleurs!


myriades de fleurs
         au rendez vous du visible
Miroirs aux miroirs tendus
présences aux présences
            révélées

qui était givre
            se découvre crocus
qui était neige
            se découvre prunus
-c'est moi cette couleur?
-et ce parfum,c'est toi?

-ah,mon col trop ouvert!
-ah,ces manches froissées...

soudain le silence se fait
au coup de gong fatidique

la terre scintillant de mille feux
s'offre au ciel étoilé

du fond de la nuit nuptiale
surgit la voix

gonflant le sein
ravivant le sang

proclamant le nom


Prin
      -temps!




(poême de François Cheng in "à l'orient de tout")

16 commentaires:

  1. J'en ai lu beaucoup de F.Cheng, pas celui dont est extrait ce superbe poème; c'et le plus japonais de nos écrivains, et doux de le lire! Tu as su saisir l'occasion par sa petite feuille verte.....Printemps!!..

    RépondreSupprimer
  2. Florence - Testé pour vous
    Bonjour Evelyne...hum hum poème très sensuel...dis, tu ne vas pas imiter la nature hein...et ouvrir ton corsage, aller humer le cou des hommes, gonfler ton sein, raviver ton sang...non non, ne fais pas ça hein...il faut bien te tenir, même si c'est le printemps et que ça te donne envie de balancer du croupion :-) :-) ;-)
    Bon, j'arrête de débiter des bêtises...euh non, rien de coquin dans cette phrase...bises Evelyne...et aujourd'hui, parce que c'est le printemps, j'espère qu'Erwin entendra l'appel et pointera son nez...allez, hop, il sort, c'est le moment ! :-) Mais pour l'instant, rien, nada...ma fille dort, avec son ventre tranquillou posé à ses côtés...et Erwin continue de jouer les prolongations bien au chaud dans le bedon de sa mère...ah la la, un futur flemmard celui-là ! :-)

    RépondreSupprimer
  3. Tu me prends par les sentiments avec François Cheung ...Et je pense aussi à Brassens avec sa gougoutte au chat et Margot ...Sensualité , montée de sève . Bises

    RépondreSupprimer
  4. Je découvre la plume, merci de la découverte. Le court c'est dur mais quand c'est réussi c'est très beau.

    RépondreSupprimer
  5. c'est vraiment joli ! je ne connaissais pas - bisous
    cricket

    RépondreSupprimer
  6. ha c'est beau !! un super partage !!
    bonne soirée !! bisous-

    RépondreSupprimer
  7. Bonsoir Evelyne... On ne peut que le chanter quand on le revoit, l'hiver est tjs long dans l'attente des beaux jours, merci à toi, bises

    RépondreSupprimer
  8. Je fais connaissance avec ce poète.Nous avons eu une belle journée pour ce premier dimanche de printemps.
    Bonne semaine

    RépondreSupprimer
  9. Bien décrit, c'est le printemps!!

    RépondreSupprimer
  10. C'est magnifique !
    Bon printemps tout entier Evelyne !
    Bisous♥

    RépondreSupprimer
  11. Florence - Testé pour vous
    Comment vas tu Evelyne ? Alors, tu participes ou pas au défi ? Allez, une tite recette de derrière les fagots..histoire d'exploser :-) :-)
    Jennie n'a toujours pas mis bas..ha ha ha, oui oui, je sais, l'expression n'est pas bonne mais je l'adore..je trouve que ça fait jument..non non, pas vache quand même :-)
    En tous les cas, hier elle était à l'hôpital pour une visite et comme d'hab, ils lui ont dit "tout va bien, vous pouvez rentrer chez vous, ça ne sera pas pour tout de suite !" du coup, madame Jennie était grognon et s'est vengée en engloutissant un repas d'ogresse (qui n'a pas encore mis bas)...il faut qu'ils la fassent accoucher ou alors elle va exploser..ha ha ha...non non, je déconne...il ne faut pas d'explosion, ça va tout salir partout :-)
    Bon, d'accord, je sors...bises Evelyne et passe une excellente journée...ici, sans soleil mais avec brume et froid...et humidité dans les chaussettes :-)

    RépondreSupprimer
  12. J'ai beaucoup aimé son roman l'éternité n'est pas de trop ainsi que les poèmes de son dernier livre d'entretiens même si je suis plus réservée sur ce qu'il dit dans ces entretiens.
    très beau choix de poème pour le printemps. Belle semaine

    RépondreSupprimer
  13. Je ne connais ni l'auteur ni ce poème et j'aime bien. Merci pour la découverte...

    RépondreSupprimer
  14. François Cheng, un de mes préférés.

    RépondreSupprimer
  15. Saisissant, j'aime !
    terresetpigments.blogspot.fr

    RépondreSupprimer

et vous, qu'en dites vous?Laissez votre commentaire,merci^^

écrire ici votre email