mercredi 13 janvier 2016

(Saint Jean)BAPTISTE (de Belleville)pour la cour de récré de JB

revenir sur ses propres traces 40 ans plus tard
retour à la source
quitter Montparnasse,
 et à la station Jourdain
(çà ne s'invente pas....  rue de Palestine pas si loin )
du bas de l'escalier du métro,
la voir surgir, immense,fière
le soleil comme halo
l'église où  mes parents se marièrent
où je fus, ainsi que ma soeur,baptisée
l'église Saint Jean Baptiste de Belleville
dressée dans un ciel d'un bleu pur

cette vue gonfle mon coeur
d'une sorte de curieux bonheur
je suis enfin revenue au bercail
mais en montant les marches, là
sous mes yeux fascinés
ils sont
couchés 
sur des cartons
ne semblant pas touchés par le bruit de la circulation
sur la place du même nom
ils paraissent morts
ne bougent pas
parfois recouverts en partie d'un lambeau de couverture
retranchés
de la société
qui les ignore
aussi
à onze heure du matin
malgré les bruits et les va et vient
ils nous jettent en pleine gueule
notre propre indifférence
attendant
j'ignore quoi
la mort?
car je vais moi aussi 
à mon rendez vous,
trainant ma mauvaise conscience
comme sur mes semelles, la boue
je m'enfuis presque
pour échapper
peut être à ma lâcheté

et devant notre indifférence assourdissante 
aucun d'eux ne se lèvera, poing au ciel
criant à Dieu et à la foule"Eli, Eli,
 lama sabacthani"!







image provenant de wikimedia



µµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµ

un beau porche, de beaux orgues, de superbes vitraux pour cette église du milieu du 19°,voir ici:

http://www.patrimoine-histoire.fr/Patrimoine/Paris/Paris-eStJeanBaptisteBelleville_v1.htm

*********************************************************************************
Jean Baptiste a baptisé Jésus sur les bord du Jourdain,disent les Evangiles;concernant les derniers mots,ce seraient ceux de Jésus sur la croix, mon dieu, mon dieu pourquoi m'as tu abandonné...Explication:J'ai fait araméen et "cathé-schisme" en 2° langues vivantes...


17 commentaires:

  1. Bonjour élève mamazerty...Ah on peut dire que ça gâche le plaisir du retour que de tomber sur des sans abri démunis de bien-être que tous sommes en droit d'espérer, que dire d'avoir... hommes abandonnés des hommes ! Jean-Baptise de Belleville sois le bienvenu à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m'dame JB

    RépondreSupprimer
  2. bravo, belle église ! bonne journée

    RépondreSupprimer
  3. Comme tu dis, il y a des choses qui ne s'inventent pas. Belle évocation.

    RépondreSupprimer
  4. Florence - Testé pour vous
    Bonjour Evelyne...scène d'un réalisme non surréaliste..un moment de bonheur qui aurait du être et qui se termine par une course pour fuir la réalité...ou du moins ne pas voir, ne pas savoir, comme si ça pouvait être effacé, disparaître !
    Bravo pour ce texte qui remue...qui remue quoi ? Les consciences ? Peut-être..le temps de la lecture ! :-(
    Bon, allez, comment vas tu ? Tu n'as pas trop froid ? Dis, quand est-ce que tu reviens dans la région ? Si, si, il faut que tu viennes..nous aussi on a des SDF que plus personne ne regarde, qui font partie du décor... Allez...donne une date quand même ! En tous les cas, je serai là...si, si, je t'assure que je serai là :-)
    Bises Evelyne, à très bientôt et passe une bonne journée...oh la la, tu as fait araméen...ben je crois que tu es la 1ère personne que je rencontre qui connaisse cette langue...oui, c'est encore une langue non ?

    RépondreSupprimer
  5. Oh, excellent, Mamaz et très riche en évocations et souvenirs, merci beaucoup. Cette église, je la connais aussi, sans y être jamais entrée. Ton texte est magnifique, mais oui je connais par coeur cette phrase en araméen mais ma connaissance s'arrête là. Humour et gravité, c'est tout toi, gros bisous, Evelyne.

    RépondreSupprimer
  6. Très bon texte Evelyne, et tout plein d'humour et de souvenirs ... tout y est si bien dit ... bonne et belle poursuite de ce mercredi ! Bisous♥

    RépondreSupprimer
  7. C'est une belle église ,où tu as des souvenirs .
    On se sent bien impuissant devant tous ces pauvres gens qui vivent dans la rue . Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  8. C'était si bien parti sur le pas des souvenirs de son enfance douillet dans ce quartier à la mémoire tranquille. Puis, on ouvre le regard transformé par les mauvais jours des temps nouveaux qui vont en décadence sociale... triste sentiment d'un témoin qui voudrait échappé à cette vision apocalyptique. Un texte profondément touchant... bon mercredi. Marie Louve

    RépondreSupprimer
  9. Le bonheur et le malheur se côtoient.
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  10. oui que devient l'esprit de l'église .. des églises souvent fermées ..
    bises

    RépondreSupprimer
  11. Je trouve que nos gouvernements sont devenus bien silencieux , peut-être sont-ils à prier que la neige ne tombe pas ça leur évitera de trouver de la place pour tous ces pauvres gens déracinés.
    C'est un bien bel édifice merci d'avoir partagé avec nous tes premiers balbutiements .
    Bises Mama qui a du rejoindre les poules de bonne heure puisqu'elle n'a pas vu mon sms qui l'invitait à un brin de papote hihi!!!

    RépondreSupprimer
  12. une belle église avec beaucoup de souvenirs

    RépondreSupprimer
  13. Coucou,

    Contente d'être de retour à la maison après 3 semaines de vacances. On aime bien partir, mais on apprécie aussi d'être chez soi!

    Quelques soucis avec ma maman qu'il faut que j'accompagne chez plusieurs médecins la semaine prochaine, mais ça devrait aller car elle garde le moral malgré les effets secondaires de la chimio et maintenant des rayons.

    La neige est tombée toute la journée, l'hiver arrive enfin!!

    Passe une douce soirée

    Bisous

    RépondreSupprimer
  14. Bonsoir Evelyne. Je ne connais pas cette église, mais ton texte m'a émue. Une belle évocation de souvenirs anciens et heureux qui se heurte à la dure réalité des SDF. Bisous

    RépondreSupprimer
  15. magnifique écrit pour cette église qui a marqué ta famille - un lieu qui ne peut, forcément, te laisser indifférente !!
    gros bisous
    cricket

    RépondreSupprimer
  16. c'est un crève cœur que de voir que rien ne s'améliore en ce qui concerne l'hébergement sans oublier le mal logement. station Jourdain en effet ça ne s'invente pas !
    bises et belle semaine

    RépondreSupprimer

et vous, qu'en dites vous?Laissez votre commentaire,merci^^

écrire ici votre email